06 juillet 2009

AGRICULTURE OGM : l'autorité européenne juge le maïs MON810 sans risques

 

AGRICULTURE

     

OGM : l'autorité européenne juge le maïs MON810 sans risques

NOUVELOBS.COM | 30.06.2009 | 15:57

Réagissez à l'article 8 réactions

L'Allemagne, la France, la Grèce, l'Autriche, la Hongrie et le Luxembourg ont suspendu la culture de cette variété de maïs conçue pour résister à un papillon nuisible.

"Le maïs 810 est sans risques pour la santé humaine et animale et ne constitue pas une menace pour l'environnement", indique l'autorité européenne de la sécurité alimentaire (EFSA). (Sipa)

"Le maïs 810 est sans risques pour la santé humaine et animale et ne constitue pas une menace pour l'environnement", indique l'autorité européenne de la sécurité alimentaire (EFSA). (Sipa)

La culture du maïs génétiquement modifié MON810 interdite dans six pays européens a été jugée sans risques pour la santé et l'environnement, mardi 30 juin par l'autorité européenne de la sécurité alimentaire (EFSA).
"Les experts en OGM de l'EFSA ont conclu que le maïs 810 est sans risques pour la santé humaine et animale et ne constitue pas une menace pour l'environnement, si des mesures appropriées sont prises pour éviter une contamination des lépidoptères", précise l'avis rendu public sur son site internet par l'agence dont le siège est à Parme, en Italie.

Conséquences pour la santé


L'Allemagne, la France, la Grèce, l'Autriche, la Hongrie et le Luxembourg ont suspendu la culture de cette variété de maïs conçue pour résister à un papillon nuisible, la pyrale, en raison des incertitudes entourant leurs éventuelles conséquences pour la santé et l'environnement à cause de la dissémination.
L'avis de l'EFSA doit permettre à la Commission européenne de proposer aux Etats membres le renouvellement de l'autorisation accordée en 1998 pour l'importation et la culture du MON 810.

Barroso partisan des OGM


L'autorisation de la culture OGM est actuellement paralysée par la méfiance de l'opinion publique en raison des incertitudes entourant leurs éventuelles conséquences pour la santé et l'environnement. "Si une demande d'autorisation devait être soumise à un vote au niveau européen, nous aurions un rejet c'est sûr, car la tendance est au refus", indiquait un responsable de la Commission européenne sous couvert de l'anonymat.
Partisan de l'autorisation des OGM, le président de la Commission européenne José Manuel Barroso a été désavoué lorsqu'il a tenté d'imposer la culture du MON810.
A une écrasante majorité (22 contre 5), les pays de l'UE ont refusé de forcer la Hongrie et l'Autriche à lever leur interdiction de cultiver le maïs génétiquement modifié américain. José Manuel Barroso n'a toutefois pas renoncé et doit revenir à la charge contre la France et la Grèce, a-t-on appris à la Commission. (Nouvelobs.com)


Retrouvez moi sur : http://monmulhousebio.canalblog.com/





Posté par ERICCITOYEN à 22:20 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,