10 janvier 2009

SANS-ABRIS 369 SDF décédés en 2008, selon Les Morts de la Rue

 

SANS-ABRIS

     

369  SDF décédés en 2008, selon Les Morts de la Rue

NOUVELOBS.COM | 09.01.2009 | 12:32

Réagissez à l'article 8 réactions

Le collectif tient désormais un décompte hebdomadaire du nombre de victimes. Six premiers décès ont été enregistrés en ce début d'année.

369 personnes sont mortes dans la rue en 2008 (Reuters)

369 personnes sont mortes dans la rue en 2008 (Reuters)

 

Le collectif Les Morts de la Rue, qui tient un décompte des morts de SDF en France, a inauguré vendredi 9 janvier un comptage hebdomadaire des décès des personnes de la rue, avec six premiers morts depuis le début de l'année, en précisant les lieux et les circonstances.
"Cette liste n'est pas complète, car nous n'apprenons les décès souvent que quelques semaines ou mois après et que d'autre part manquent les décès de plusieurs grandes et moyennes villes de France", écrit toutefois l'association dans un communiqué.
Avec ce comptage régulier, le collectif "souhaite témoigner que le scandale de la mort dans la rue existe en hiver comme en été".
Selon le dernier bilan établi par le collectif, 369 SDF sont morts dans la rue en 2008.

Mort à Bobigny

La maire de Bobigny Catherine Peyge (PCF) a annoncé aujourd'hui avoir ouvert aux SDF une salle pouvant accueillir une quinzaine de personnes, jour et nuit, pour "pallier les carences de l'Etat", après la découverte mercredi d'un homme mort de froid dans une cave.
Apparemment sans domicile fixe, cet homme, âgé de 40 à 50 ans selon la police, n'avait toujours pas été identifié jeudi soir. Il a été retrouvé par une gardienne dans la cave d'un immeuble.
"Cette tragédie témoigne du manque coupable de l'Etat à l'égard des plus défavorisés de nos concitoyens", "des gens dont on dit trop facilement qu'ils ont fait le choix de la rue", écrit Catherine Peyge dans un communiqué.

Ouverture d'une salle pour "pallier les carences de l'Etat"


Une salle au stade Henri-Wallon, avec douches et sanitaires, a été ouverte jeudi soir. Outre le couchage, des repas chauds sont prévus pour une quinzaine de personnes. Il s'agit d'un "appoint" à la cinquantaine de places gérées à Bobigny par le Conseil général (au stade de la Motte) ou à l'hôpital Avicenne, précise le communiqué.
En Seine-Saint-Denis, le dispositif d'hébergement d'urgence a été renforcé pour l'hiver de 293 places (+45%), soit une capacité d'accueil de 944 personnes, selon la préfecture qui a en outre demandé le 31 décembre à la ville d'Aubervilliers d'ouvrir chaque soir aux SDF le gymnase André-Karman.


Retrouvez moi : http://monmulhouse.canalblog.com/  







Posté par ERICCITOYEN à 06:30 - - Permalien [#]
Tags : , , , ,