12 janvier 2009

Guerre des mots entre Israël et le Hamas

Guerre des mots entre Israël et le Hamas

NOUVELOBS.COM | 12.01.2009 | 19:21

Réagissez à l'article 27 réactions

Israël frappera "d'une main de fer" à Gaza aussi longtemps que le Hamas poursuivra ses tirs de roquettes, avertit le Premier ministre israélien Ehoud Olmert. "Nous affirmons à notre peuple que la victoire est désormais plus proche que jamais", riposte le Hamas.

      

Explosion à Gaza-ville, le 10 janvier 2009 (AP)

Explosion à Gaza-ville, le 10 janvier 2009 (AP) 

Israël frappera "d'une main de fer" à Gaza aussi longtemps que le Hamas poursuivra ses tirs de roquettes, a averti le Premier ministre israélien Ehoud Olmert, lundi 12 janvier. De son côté, le gouvernement du Hamas dans la bande de Gaza a affirmé que la "victoire" était "plus proche que jamais" face à l'armée israélienne, ripostant ainsi aux déclarations de l'Etat hébreu.

La main de fer

"Nous voulons mettre fin à l'opération quand deux conditions seront remplies : la fin des tirs de roquettes et la fin du réarmement du Hamas", a affirmé Ehoud Olmert, au cours d'une visite dans le sud d'Israël, cible des tirs de roquettes. "Toute autre chose se heurtera à la main de fer du peuple israélien, qui ne veut plus tolérer les (roquettes) Qassam", a-t-il ajouté. "Cela prendra-t-il du temps ? Que cela prenne du temps. Nous continuerons aussi longtemps que nécessaire pour supprimer cette menace", a poursuivi le Premier ministre.

Plus proche que jamais


Au même moment, Taher Al-Nounou, le porte-parole du gouvernement du Hamas dans la bande de Gaza déclarait, dans un communiqué :
"Nous affirmons à notre peuple que la victoire est désormais plus proche que jamais. L'ennemi tergiverse et ne sait pas comment faire face à votre résistance légendaire". Des déclarations peu après reprises par le Premier ministre du gouvernement islamiste à Gaza, Ismaïl Haniyeh, dans une intervention télévisée : Le Hamas "se rapproche de la victoire" face à l'armée israélienne dans la bande de Gaza, a affirmé Ismaïl Haniyeh.
Taher Al-Nounou a déclaré qu'en dépit de l'offensive israélienne qui a dévasté la bande de Gaza et fait plus de 900 morts, le gouvernement du Hamas dirigé par Ismaïl Haniyeh "continuait d'assumer pleinement ses responsabilité malgré le morcellement" du territoire par l'armée israélienne.
Il a aussi répété que le gouvernement du Hamas refusait le déploiement d'une force internationale dans la bande de Gaza dans le cadre d'un éventuel accord de cessez-le-feu.
"Le déploiement d'une force internationale sera une forme d'occupation indirecte de la bande de Gaza visant à assurer la sécurité de l'occupant" israélien, a-t-il dit.
Taher Al-Nounou a appelé la population de la bande de Gaza à "ne pas se fier à la propagande de l'ennemi et celle propagée par certains sites qui répandent des mensonges afin de porter un coup à notre moral".
Israël affirme avoir porté un coup sévère au Hamas au cours de l'offensive et avoir tué plus de 550 de ses combattants et blessé des milliers d'autres.
"L'armée a réalisé en 16 jours ce qu'aucun autre pays luttant contre le terrorisme n'a pu faire en 16 ans", a affirmé le président israélien Shimon Peres au cours d'une visite sur une base militaire lundi.

Vers une "troisième phase" de l'offensive

Sur le terrain, au moins 25 Palestiniens ont été tués lundi par des tirs israéliens alors que des combats ont opposé combattants palestiniens à des chars israéliens dans des quartiers périphériques de Gaza-ville, selon des sources médicales et des témoins.
Les combats se sont aussi déroulés dans le nord de la bande de Gaza.
Les chars israéliens ont avancé sur plusieurs centaines de mètres dans les quartiers de cheikh Ajline, Touffah et Zeitoun à Gaza, se heurtant à des combattants palestiniens sur les trois axes, selon des témoins.
Selon le chef des services d'urgences à Gaza, Mouawiya Hassanein, 917 Palestiniens ont été tués depuis le début de l'offensive israélienne, dont 277 enfants, 97 femmes et 92 personnes âgées et plus de 4.100 autres ont été blessés.
Dimanche soir, les médias israéliens ont annoncé que l'armée avait commencé à envoyer des réservistes en renfort dans la bande de Gaza, une mesure interprétée comme un prélude au lancement d'une "troisième phase" de l'offensive, avec des assauts au coeur des villes et dans les camps de réfugiés.




Retrouvez moi : http://monmulhouse.canalblog.com/  

Posté par ERICCITOYEN à 20:26 - - Permalien [#]
Tags : , ,